Nos 25 ans

Vous êtes ici :

PROGESTECH SOUCIEUSE DE L'ENVIRONNEMENT DEPUIS 25 ANS !

Encore plus de projets d’importance

Si la force de Progestech réside dans son petit gabarit, il n’en demeure pas moins que le cabinet travaille activement à élargir ses champs de spécialités et de compétences afin de décrocher des projets encore plus importants... mais toujours en conservant sa mission première auprès de la PME comme l’avait initié le fondateur Monsieur Yvon Lampron, un homme qui a toujours eu à coeur la qualité de l’environnement.

La célébration de nos 25 ans

Le 9 juin 2016, nous avons souligné nos 25 ans en invitant quelques clients, partenaires, amis, employés et anciens employés à venir célébrer cet événement important avec nous. Sur cette photo, on retrouve M. Yvon Lampron, le fondateur, entouré des deux actionnaires de l'entreprise, MM. Dominic Baril et Michel Bergeron, le président.

En plus d'un 5 à 7 festif, nous avons ont profité de l'occasion pour effectuée la plantation symbolique d'un arbre, sur nos terrains. Cette plantation prenait tout son sens puisqu’elle met de l’avant les valeurs premières de l’entreprise, celles de la conscience environnementale et de la durabilité.

Nous sommes très fiers d’avoir réuni ces personnes, nous voulions leur démontrer notre reconnaissance et les remercier de nous faire confiance lorsqu’ils nous confient leurs projets!

Le fondateur, M. Yvon Lampron

La firme Progestech a vu le jour en mars 1991 alors que son fondateur, M. Yvon Lampron, procédait à la création d’un cabinet de consultants en environnement à l’angle des rues Thibeau et Berlinguet, à Cap-de-la-Madeleine.

M. Yvon Lampron qui était jusqu'alors à l'emploi du ministère de l'Environnement du Québec, estimait que les PME et industries de la région étaient plutôt mal desservies en matière environnementale.

Il quitte donc un emploi stable au gouvernement et fait le saut vers l’inconnu pour mettre ses compétences techniques à la disponibilité des développeurs de chez nous.

M. René Schreiber

Les mois et les années se succèdent et Progestech poursuit toujours sur sa lancée.

En 1995, un troisième actionnaire se joindra d’ailleurs à l’équipe. Cette fois, il s’agit de M. René Schreiber, un ancien du ministère de l'Environnement.

Entre 1995 et l’an 2000, le nombre des employés de Progestech est passé à sept personnes.

Michel Bergeron et Dominic Baril

En 2003, M. Michel Bergeron rachète l’ensemble des parts de Progestech qu’il partagera avec une nouvelle actionnaire, Mme Nathalie Demers. Celle-ci fera partie de l’équipe jusqu’en 2010, année où elle quittera l’entreprise pour la région de Québec.

C’est lors de cette transition que M. Dominic Baril et Mme Isabelle Lahaye rejoignent M. Bergeron dans l’actionnariat de Progestech.

Depuis, le nombre d’emplois de Progestech oscille entre 11 et 13 employés, au rythme des contacts et des mouvements de personnel.

Finalement, à l’automne 2015, MM. Michel Bergeron et Dominic Baril deviennent les seuls actionnaires de l’entreprise et ceci, à la suite du départ de Mme Lahaye.

Toute une métamorphose

À travers les ans, les bureaux de l’entreprise ont eux aussi connu plusieurs transformations... agrandissements, déménagements et acquisition.

Ainsi, après les installations d’origine de la rue Thibeau, Progestech a également occupé des locaux sur la rue Monseigneur-Comtois puis sur la rue Houssart avant d’aménager dans l’immeuble qu’elle occupe maintenant depuis décembre 2007, au 303, rue Dessureault, secteur Cap-de-la-Madeleine.

Même la clientèle a changé au cours des décennies. Si au début, elle était constituée à 90 % de mandats provenant du domaine de la gestion environnementale, contre 10 % de l’étude d’évaluation environnementale, actuellement elle est plutôt composée à 60 % de contrats de gestion environnementale et de 40 % d’études d’évaluation environnementale.

Les stratégies de travail ont grandement évolué à travers le temps. Alors qu’au début presque tout était exclusivement confié à la sous-traitance, actuellement, le personnel de Progestech s’accapare de plus en plus de tâches spécialisées. Le recours au réseau de sous-traitance demeure cependant indispensable dans plusieurs domaines d’expertise hautement spécialisés.

La force du petit

Les actionnaires de Progestech ont maintes fois refusé de passer aux mains de plus gros joueurs du domaine de la consultation environnementale.

Pour eux, nombreux sont les avantages à demeurer plus petit. Parmi ceux-ci, il y a l’efficacité et la rapidité de réaction.

Pour la clientèle, tout ceci se reflète également par une facturation avantageuse. Le taux de rétention de la clientèle de Progestech démontre d’ailleurs la justesse de cette approche.